Le Transport

Les FLUX AMONT
Les FLUX AVAL
Les MOYENS PROPRES

 

Les FLUX AMONT

La maîtrise des flux amont ; l’entreprise « subit » le plus souvent ses approvisionnements, la maîtrise du flux amont ne constitue pas forcément un objectif, mais il est indispensable d’en identifier les contraintes et d’en modifier le cours afin que ce flux ne soit plus subi mais organisé par l’entreprise.

Objectifs

  • Maîtriser le rythme de ses « approvisionnements » pour ne pas subir.
  • Identifier dans la négociation « achat » la part relative au transport et organiser ses approvisionnements
  • Disposer d’une organisation qui permet d’abaisser ses coûts d’achat et générer des économies directes et indirectes.

Mise en œuvre

  • Identifier les volumes, les origines, les coûts et les contraintes
  • Construire une stratégie globale
  • Rédiger et lancer les appels d’offres
  • Analyser les offres
  • Recevoir les prestataires
  • Identifier les économies directes et indirectes
  • Rédiger les contrats
  • Mettre en œuvre les schémas préconisés

Les FLUX AVAL

Maîtriser ses flux aval, adapter le mode d’acheminement à ses objectifs économiques, commerciaux et organisationnels dans le respect des contraintes environnementales.

Objectifs

  • Proposer aux clients un service de qualité associé à des conditions économiques performantes.
  • Construire des schémas de transport « durables » et sécurisés.
  • Disposer d’une offre transport adaptée aux volumes et au contraintes

Mise en œuvre

  • Identifier les volumes, les destinations, les coûts et les contraintes
  • Construire une stratégie globale
  • Rédiger et lancer les appels d’offres
  • Qualifier les prestataires de premier et de second rang
  • Analyser les offres
  • Recevoir les prestataires
  • Identifier les économies directes et indirectes
  • Rédiger les contrats
  • Mettre en œuvre les schémas préconisés

Les MOYENS PROPRES

Bâtir une stratégie « transport » avec des moyens propres peut s’avérer dans certaines conditions la seule réponse à la problématique de l’entreprise. Il s’agit alors de construire ou d’adapter cette fonction de l’entreprise avec les mêmes objectifs économiques et qualitatifs mais aussi avec les mêmes méthodes et procédures que s’il s’agissait d’un « professionnel du transport ».

Remettre en question une organisation « moyens propres » et identifier les contraintes et les avantages d’une externalisation d’un service, générateur de difficultés organisationnelles et dont la pertinence économique n’est pas avérée, peut s'imposer. Comment alors conjuguer les intérêts de l'entreprise et ceux des clients ?

Objectifs

  • Mettre en place des moyens techniques répondant aux besoins des clients de l’entreprise
  • Disposer d’une organisation en totale conformité avec les réglementations en vigueur
  • Disposer d’un dispositif compétitif de nature à constituer un avantage concurrentiel

Mise en oeuvre

  • Identifier les moyens les plus en adéquation avec les contraintes techniques
  • Mettre en place les structures de gestion du service ou de la structure de gestion
  • S’assurer de la conformité des méthodes et des moyens au regard des obligations réglementaires
  • Rédiger les procédures, le manuel du « conducteur »
  • Analyser les coûts par unité d’œuvre (conducteur, camion, tournée)
  • Organiser les tournées
  • Rédiger le cahier des charges du « TMS »
  • Mettre en place les objectifs techniques et économiques (CA/Tournée – nombre de livraisons/Jour)
  • Mettre en place les tableaux de bord individuels et collectifs, établir des standards.
© Crystal Consultants 2019 - Crédits - Mentions Légales - Glossaire.  Liens Externes