Améliorer les performances logistiques, techniques et économiques de l'entreprise

Les 3 étapes opérationnelles de la Supply Chain

Gestion des approvisionnements
Organisation des flux internes
Gestion des livraisons et des stocks PF

 

1. Gestion des approvisionnements et des stocks « matières »

La SCM est la pierre angulaire du bon fonctionnement de l’entreprise. La gestion de l’approvisionnement et le partage de l’information, déterminent le succès de tous les efforts engagés pour la satisfaction du « client ».

Objectifs
  • Ajuster les approvisionnements « matières » par rapport aux prévisions de production.
  • Dimensionner les niveaux de stock
  • Maîtriser les flux amont pour une gestion économique et technique (0 rupture)

Mise en œuvre

  • Analyse des méthodes et procédures,
  • Analyse des flux
  • Analyse des besoins et des coûts
  • Analyse des exigences « qualité traçabilité »
  • Elaboration du plan opérationnel.

2. Organisation des flux internes

L’entreprise au fil de son histoire superpose différentes organisations. La fluidité des flux internes, alors compromise, doit faire l’objet d’une refonte organisationnelle pour accroître ses performances.

Objectifs

  • Planifier et organiser la production des différentes unités
  • Optimiser le circuit produit
  • Réinitialiser la configuration globale des zones depuis le stockage des matières premières en passant par la production, l’emballage jusqu’au magasin « produits
  • Ajuster les moyens humains et techniques

Mise en œuvre

  • Analyser les méthodes et procédures
  • Analyser les capacités « utilisateurs » de l’ERP
  • Analyser les circuits produits
  • Analyser la productivité des équipes et des matériels
  • Elaborer le plan opérationnel

3. Gestion des livraisons et des stocks « produits finis »

La satisfaction des besoins exprimés ou latents des clients est au cœur des préoccupations de l’entreprise. L’ajustement permanent de l’économique et de la performance, conditionne la pertinence de sa réponse au marché.

Objectifs

  • Ajustement du stock « produits finis » par rapport aux consommations
  • Gérer les niveaux de stock par rapport au rythme de l’entreprise et à ses priorités (stockage de main d’œuvre, promotions, opportunités et valeur du stock)
  • Organiser l’entrepôt avec les outils techniques et informatiques appropriés (chemin de préparation, WMS, techniques d’inventaire)

Mise en œuvre

  • Analyser les stocks et les inventaires
  • Analyser le nombre de références (fichiers articles) et les contraintes logistiques
  • Analyser la gestion des flux
  • Analyser les méthodes et procédures
  • Elaborer le plan opérationnel
© Crystal Consultants 2019 - Crédits - Mentions Légales - Glossaire.  Liens Externes